07 septembre 2020

J'ECRIS

J'imagine   Mais j'imagine quoi?   Des mots,   Des ou une pensée...   Phrases, phrasées   Couchées sur le papier,   Que je développe,   me laissant aller,   Tout en essayant de rester compréhensible.   Restant à mon écoute...   Tout en essayant de comprendre   Où je veux en venir.   Pour enfin m'arrêter lorsqu'un sens est trouvé.  
Posté par pruvots à 21:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 septembre 2020

UN JOUR APRES L'AUTRE

Quoi de neuf? Rien de nouveau... Que du vieux. J'aurais aimer, autres choses. Mais il faut faire avec.  En attendant le temps passe, Rien ne fait. A la fois,  pas de problèmes. Les journées sont faciles, A vivre. Alors j'écris, Je dessine. Les jours passent, Les nuits sont paisible. c'est comme cela.
Posté par pruvots à 22:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2020

MA PROMENADE

Ce seul chemin, J'y reviens... Ma promenade journalière, Mon parcours quotidien. Matin ou soir, Qui dure un certain temps... Comme un temps, que l'on laisse passer; Pareil à une parenthèse de vie. Sous la pluie ou au soleil, Rien ne m'arrête. J'aime prendre ce temps De ce mouvement à pied De cette balade en ville dans les rues, Sur ses trottoirs, Faire ce petit tour, Ainsi, tout les jours.  
Posté par pruvots à 21:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 septembre 2020

LA VIE PASSE

Normalement, Je suis heureux, Je souri à la vies, Car j'ai trouvé mon équilibre... Les jours passent, J'écris, je dessine un peut; je prends mon temps. Pourquoi cela? Je ne sais pas, Mais j'en ai envie, Cela me fait du bien. Donc, je continu mon chemin...
Posté par pruvots à 01:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2020

ASHLEY MY LOVE

J'ai besoin de te dire, Je t'aime. Mon amie, ma mie. J'attends tout les jours, De t'embrasser. Loin de moi de te dire, Que le temps passe. Mais j'avoue... Je vous retrouve toujours. Mon amour, Simplement, Je vous dis J'ai besoin de vous Vous êtes comme une partie de moi. Je vous serre dans mes bras... Heureusement vous êtes toujours là.
Posté par pruvots à 22:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 septembre 2020

UN BUT A ATTEINDRE

J'en ai marre!!! Pourtant, je continu de penser, En essayant de rester positif. M'obligeant à éviter les idées négatives. Mais ce n'est pas simple, car elles reviennent sans cesses. Mais j'essaie. Comme cela j'avance, En souriant. Enfin j'essaie. Le temps s'écoule passe, Mon but ce rapproche... Même si il est encore loin.
Posté par pruvots à 01:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 septembre 2020

CHOSE DITE

Dans l'oubli, L'instant c'est reproduit... Ais-je manqué quelque chose? Il est passé. Cela avait été confirmé. pourtant rien à faire. Néant. Tout avait été dit. Mais quoi? Mais qu'est-ce? rien à faire Tout est rayé Il n'y a plus qu'à avancer.  
Posté par pruvots à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 août 2020

DONC

Le passé, Comme une douche tiède; Souvenirs, sensations, de bien être... Alors je me tourne, Vers le futur, serein... N'attendant rien. Le rien arrive, dans mon présent serein. Avant que s'annonce, Problèmes et tracas... Qui me feront vivre des stress, Auquel, je m'attendais pas. Mais, ils seront résolus; Car la vie passe... Les échecs sont toujours un cotés positif. Alors j'applaudis... Que vienne la suite.    
Posté par pruvots à 23:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2020

PROMENADE SUR LA PLAGE.

Le poids de mes pas qui s'enfoncent dans le sable. Empreintes qui s'effacent submergés par l'eau dans un rythme infini. Ce goût sur mes lèvres salés en menée par cette brise, alizée. Le bruit comme clapotis, le long des flots se mélange aux rouleaux successifs, Qui s'enroulent se cassent et submergent la rive. L'eau meurt sur la berge de sable chaud. Liquide fraie qui remonte jusqu'à mes chevilles. Mon pantalon relevé je traine mes pieds dans ces vagues mourantes, Comme inspiré par ses grains de sable que recouvre la plage. ... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 14:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 août 2020

Rendez-vous en savatte « En terre inconnue ».

Son but continuer de marcher, malgré sa fatigue sur cette terre déchiquetée, dans cette savane couverte de l’herbe de rhode ou appelé par ça tribut, « Ma-Yenna ». Aurait-il encore du réseau, pour son portable ? Le point de rendez-vous était proche, si encore ses petits hommes blancs arriveraient eux, à bien le localiser. Au loin, un nuage de poussière venez dans sa direction… Ont-ils été assez con pour prendre une jeep ? se dit-il. Ha ! oui. Il devait donc les rejoindre en haut de cette petite colline. Plus... [Lire la suite]
Posté par pruvots à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]